Faut-il installer une borne de recharge dans votre entreprise ?

L’explosion des ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables (+400% de ventes en France de véhicules électriques neufs entre 2019 et 2021) pousse les collectivités partout en France à installer de nouvelles bornes de recharge. Aujourd’hui, plus de 29 000 bornes jalonnent l’Hexagone. Face à cet engouement, de nombreuses entreprises s’interrogent sur la possibilité d’investir elles-mêmes dans des bornes, destinées à leurs salariés et à leurs clients. Mais quels seraient les avantages d’un tel investissement ?

Que dit la loi d’orientation de mobilité du 24 décembre 2019 ?

Bien qu’il n’existe aucune obligation légale pour les entreprises d’installer des bornes de recharges sur leurs parkings, la législation prévoit qu’une partie des places soit pourvue de pré-équipements permettant de faciliter le déploiement ultérieur de bornes. Le pré-équipement d’une place de parking consiste en la mise en place de conduits adaptés pour le passage des câbles électriques et des dispositifs d’alimentation et de sécurité qui seront nécessaires à l’installation de points de recharge pour les véhicules électriques et hybrides. Le nombre de places devant être pré-équipées dépend de la taille du parking et de la date de dépôt du permis de construire du bâtiment.

  • Pour les bâtiments neufs dont la demande de permis de construire a été déposée après le 1er janvier 2017 : 10 % des places doivent être pré-équipées pour les parkings de moins de 40 places, 20 % pour les parkings de plus de 40 places.
  • Pour les bâtiments existants à usage tertiaire dont la demande de permis de construire a été déposée avant le 1er janvier 2012 : 10 % des places doivent être pré-équipées dans les aires urbaines de plus 50 000 habitants, 5 % pour les autres.
  • Pour les bâtiments à usage tertiaire ou industriel dont la demande de permis de construire a été déposée entre le 1er janvier 2012 et le 1er janvier 2017 : 10 % des places doivent être pré-équipées dans les aires urbaines de plus 50 000 habitants, 5 % pour les autres.

Cette loi ne vous concerne que si vous faites construire un bâtiment ou si vous effectuez des travaux importants sur votre site (25% de la valeur totale du bâtiment hors coût de votre terrain).  Cette directive ne vous concerne pas si l’installation du pré-équipement représente plus de 7% du coût de vos travaux.

 

Pourquoi installer une borne de recharge ?

1) Pour préserver l’avenir de votre entreprise

Depuis plusieurs années, le gouvernement a montré sa volonté de promouvoir des solutions plus respectueuses de l’environnement en ce qui concerne le parc automobile français, et plus principalement les flottes de véhicules professionnels. L’État a ainsi déjà instauré un quota de 10 % de véhicules électriques par flotte d’au moins 100 véhicules à partir de 2022, pour évoluer vers un quota de 50 % de véhicules électriques en 2030. Et cette volonté ne fera que prendre de l’ampleur au cours des dix prochaines années. L’État accorde déjà aux travailleurs des avantages fiscaux et financiers lorsqu’ils optent pour des véhicules écologiques. L’installation de bornes au sein de votre entreprise vous permet donc de prendre de l’avance sur la réglementation et d’investir dès maintenant dans la transition écologique.

2) Pour attirer de nouveaux clients

L’installation de points de charge dans les parkings de son entreprise est un moyen novateur d’attirer de nouveaux clients. Le temps de recharger son véhicule, votre client aura l’occasion de faire un tour dans votre local, de découvrir votre activité, vos nouveaux produits ou services, et donc de réaliser des achats potentiels. La présence de bornes de recharge dans votre enseigne vous offre également un bon référencement sur les applications de localisation de borne sur votre territoire, ce qui vous permet d’attirer davantage de nouveaux clients potentiels. Avec des bornes de recharge, vous pouvez également proposer un service de recharge rapide pour voiture électrique en plus de votre activité habituelle ; une occasion de diversifier vos prestations et d’offrir à vos clients une expérience inédite.

3) Pour améliorer votre attractivité et montrer votre intérêt pour l’écologie

Avoir des solutions de recharge sur votre lieu de travail vous permet de vous démarquer dans le cadre d’une stratégie de différenciation en montrant votre intérêt au regard de l’écologie et de la protection de l’environnement. C’est un bon moyen d’améliorer votre image de manière constructive et de vous démarquer de vos concurrents.

4) Pour accompagner vos salariés dans leurs démarches d’écomobilité

Encourager vos collaborateurs à franchir le pas vers la mobilité électrique est une bonne chose. En accompagnant vos salariés dans cette démarche, vous leur montrez que vous investissez sur eux dans la durée afin qu’il puisse pleinement profiter de leurs véhicules électriques. Vous vous démarquez ainsi de vos concurrents et montrez votre volonté d’accompagner vos salariés dans leur démarche d’écomobilité.

 

Quel budget pour une borne de recharge ?

Le coût d’achat d’une borne de recharge dépend principalement du type de borne et de la vitesse de recharge. Ainsi, une borne classique permet de recharger un véhicule en un peu plus de 4 heures et coûte entre 1 200€ et 1 500 €, tandis que les plus performantes peuvent atteindre plus de 10 000 €, pour une recharge en moins d’une heure. Afin d’aider à l’installation de borne, le programme Advenir finance une partie de l’investissement nécessaire et concerne aussi bien les particuliers que les entreprises. Le montant des aides dépend du type d’installation et est indiqué ci-dessous :

  • Parking privé à destination de flottes et salariés - Taux d'aide : 20 % - plafond HT par point de recharge : 600 €
  • Parking privé à destination de flottes de véhicules poids lourds - Taux d'aide : 60 % - plafond HT par point de recharge : de 2.700 à 960.000 €
  • Parking privé ouvert au public - Taux d'aide : 50 % - plafond HT par point de recharge : de 1.700 à 15.000 €
  • Parking privé ouvert au public (cible intermédiaire)  - Taux d'aide : 50 % - plafond HT par point de recharge : de 1.700 à 2.200 €
  • Modernisation de point de recharge ouvert au public obsolète  - Taux d'aide : 80 % - plafond HT par point de recharge : de 1.700 à 7 000 €
  • Stations et hubs de recharge haute puissance - plafond HT par point de recharge : de 100.000 à 240 000 €

Pour bénéficier de la prime Advenir, il est nécessaire de choisir un installateur labellisé, de faire intervenir un électricien qualifié IRVE et de respecter un cahier des charges propre à chaque type d’installation. Les démarches administratives étant souvent lourdes et techniques, il vaut mieux faire appel à un installateur spécialisé capable de les faire pour vous. Cela vous garantit aussi le bon versement de la subvention à l’issue du projet.

La facturation des recharges

Il existe 2 méthodes principales de facturation : la facturation au temps et la facturation au kWh.

La facturation au temps consiste à facturer la recharge en fonction du temps durant lequel le véhicule a été stationné devant la borne. Cette méthode est intéressante pour les entreprises accueillant du public, comme les magasins ou les restaurants, puisqu’elle incite les utilisateurs à libérer la place une fois la recharge terminée. Cependant, elle pénalise les salariés, qui ne peuvent pas toujours retirer leurs véhicules une fois la charge terminée, de même que les véhicules dont le temps de recharge est assez long.

La facturation au kWh, mieux adaptée à toutes les entreprises, est recommandée pour ne pas pénaliser les utilisateurs dont le véhicule se recharge plus lentement. Elle permet aussi une facturation équitable de chaque utilisateur. Cependant, elle incite moins à libérer la borne une fois la recharge terminée.

Pour ce qui est du coût de la recharge, vous êtes libre de le fixer à votre convenance, mais il devra prendre en compte au moins 3 critères :

• Le prix du kWh de votre fournisseur

• Les coûts d’installation des bornes de recharge

• La cible des bornes de recharge (salariés ou clients)

L’objectif est de proposer si possible un prix du kWh proche de celui d’une recharge à domicile pour être intéressant pour les utilisateurs, tout en restant inférieur au prix d’achat du kWh de votre fournisseur.

Pour le chef d’entreprise, il doit mettre en place un système de paiement. Des badges nominatifs sont fournis aux salariés afin d’enregistrer leurs consommations. Pour la facturation, il y’a 4 façons de faire :

- Le salarié recharge son véhicule à son aise, et est prélevé sur son salaire en fin de mois,

- Le salarié dispose d’un compte prépayé qu’il alimente comme il le souhaite,

- Le salarié paie un forfait de recharges mensuelles,

- La recharge gratuite pour les salariés, l’entreprise prenant à son compte le coût des recharges.

Le GIR Sologne Berry Touraine accompagne les dirigeants de la Région Centre-Val de Loire.

Depuis 1961, le Groupement Industriel Régional permet aux entrepreneurs de garder le lien entre eux et de mettre en avant le savoir-faire local. Si vous aussi vous souhaitez sous-traiter votre production ou réseauter, rejoignez le GIR dès maintenant. Contactez-nous.